Activités

Principes  de base

1) Des activités pour acquérir les bases nécessaires à la compréhension du monde et à l’adaptation : lire, écrire, compter, raisonner.

Le contenu est le plus concret possible et mis en lien autant que faire se peut avec une expérience pratique pour amener du sens aux apprentissages.

Dans le groupe 3- 6 ans, le matériel développé par Maria Montessori est en grande majorité utilisé car il permet d’identifier clairement les apprentissages visés et de suivre facilement la progression des enfants.

Si le choix des activités est libre, l’enfant doit cependant avoir exploré les huit intelligences au cours de la semaine. Un planning permet à l’enfant et aux enseignants de se situer par rapport à cet objectif.

2)  Des ateliers aux choix des élèves : chaque élève devra se mettre en action autour d’un projet de son choix pour développer des compétences d’autonomie, de prise de responsabilité :

Les activités proposées balaient, de façon équilibrée, les 8 champs d’intelligences selon les travaux  d’Howard GARDNER.

Cette « classification » permet de clarifier les propos et de mieux identifier les différents champs d’intervention. Cependant, comme toute classification, elle ne rend bien évidemment pas compte de toutes les interactions entre ces intelligences. Celles-ci décuplent le potentiel de chacun, tant les combinaisons sont riches et variées.

Fleur rouge a bouton jauneL’intelligence linguistique

Lire et écrire restent un objectif primordial et prioritaire car ces deux compétences permettent de communiquer avec le monde et d’apprendre sans cesse. Les conditions sont réunies pour que l’enfant développe l’envie de lire, le goût de lire (accès permanent à la bibliothèque, lecture ouverte, échanges autour des lectures). La découverte des lettres, des sons puis des mots doit se faire dans le jeu et le plaisir. Les plus grands lisent et mettent en scène des histoires pour les plus petits. Les échanges oraux sont privilégiés dans le respect des règles grammaticales.

La prise de contact avec une langue étrangère se fait très tôt, au moment où les capacités d’apprentissage sont très importantes et l’oreille encore facilement éducable.

Fleur rouge a bouton jauneL’intelligence logico-mathématique

Compter et raisonner avec les chiffres est un objectif tout aussi important. Comme lire et écrire, l’approche doit se faire par le jeu et le plaisir d’apprendre. Les notions mathématiques sont renforcées par des ateliers où les chiffres sont manipulés et les notions posées en actes.

Fleur rouge a bouton jauneL’intelligence kinesthésique.

L’intelligence du mouvement et du corps nous accompagne sans cesse et nous aide à apprendre. Le lien entre la motricité et les apprentissages n’est plus à démontrer (motricité et latéralisation pour la lecture, motricité et confiance en soi, motricité et socialisation).

Sont ainsi envisagés l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et de toutes notions où l’engagement du corps accompagne et renforce cet apprentissage. Cet accompagnement est d’autant plus riche et nécessaire pour les élèves kinesthésiques.

Fleur rouge a bouton jauneL’intelligence visuo spatiale

Appréhender l’espace et jouer avec permet d’enrichir le lien avec le monde, de le modifier voire le réinventer. Les activités de jeux de rôles et d’aménagement d’espace sont privilégiées.

Fleur rouge a bouton jauneL’intelligence musicale

Parce que le rythme et la musique permettent de faire le lien entre le monde extérieur et le monde intérieur, parce qu’ils permettent de développer une sensibilité fine et parce que la musique adoucit les mœurs, il en est fait usage chaque fois que cela est possible. En lien avec la motricité, la musique permet et enrichit les apprentissages. La verbalisation, l’apprentissage des langues et des mathématiques peuvent être renforcés à travers la musique, les comptines et les chansons. Le chant, par la communion qu’il permet, par la maîtrise de la respiration qu’il exige et par la joie intérieure qu’il procure est également souvent utilisé.

Fleur rouge a bouton jauneL’intelligence naturaliste

Parce que la Nature est vitale pour notre bien-être et notre santé, il est capital de la connaître, de la protéger et de la développer. Parce que tout se trouve dans la Nature, il convient de la préserver et de conserver les connaissances liées à sa spécificité.

Ainsi, il est proposé d’entretenir un jardin biologique, une initiation à la permaculture, des visites dans des exploitations biologiques. La présence proche de la Nature permet de la découvrir tout au long de l’année.

La nature est un vecteur important pour les enfants, qui sont naturellement attirés par elle. C’est une approche ludique et sensible du vivant et des sciences, et une manière de respecter la vie.

Fleur rouge a bouton jauneL’intelligence interpersonnelle

Nous vivons dans une société dans laquelle nous devons nous intégrer. Parce que nous avons besoin des autres pour vivre, parce qu’il est primordial de communiquer, il convient d’apprendre à développer la coopération, la joie de partager et de travailler avec les autres.

Les interactions sont donc toujours privilégiées. L’accès à l’intelligence émotionnelle et à la communication non violente sont des atouts précieux pour développer cette intelligence interpersonnelle.

Des ambassadeurs de paix sont formés et interviennent à chaque fois que la situation le demande. La notion d’entraide est développée à chaque instant. Le partage de projets et d’activités invite à la coopération et au plaisir de faire ensemble.

Fleur rouge a bouton jauneL’intelligence intra personnelle

Il est nécessaire et indispensable de bien se connaitre, de s’aimer, d’avoir une bonne estime de soi pour développer la confiance en soi qui permet de se réaliser pleinement et d’aimer les autres.

L’accès à l’intelligence du cœur permet à chacun d’être lui-même, d’être aligné avec son être profond.

Des exercices de relaxation, de méditation, de retour sur soi permettent aux enfants de se connaitre et de se respecter afin d’explorer et de développer toutes les capacités qu’ils ont en eux.

De plus, afin d’optimiser encore les apprentissages, les avancées en terme de métacognition sont exploitées. Donner aux élèves les clés de leur réussite en leur faisant d’abord prendre conscience de tout ce qu’ils savent bien faire, de la façon dont ils apprennent et en leur donnant des outils pratiques et concrets pour améliorer encore leurs savoir-faire d’apprenants parait essentiel.